09.02.2017

Qu’est-ce que l’éponge de Konjac ?

beauté
konjac

Avec ce nouvel article sur la partie blog beauté de Comme Au Boudoir, je découvre l’éponge de Konjac, je vous partage donc ma découverte : l’éponge de Konjac. Découverte grâce à la la box beauté biotyfull box, j’ai pu tester ce produit original et efficace..

Le konjac

ou Amorphophallus Konjac

Le Konjac une plante issue des forêts d’Asie et plus précisément du Vietnam, Chine, Corée du Sud et Japon. En bio, le Konjac fait partie de la famille des tubéreux. Son utilisation ne date pas d’hier puisque le Konjac est consommé depuis le 18ème siècle en Asie. Pour l’Europe il faudra attendre encore un petit peu.

Les premiers usages du Konjac était la médecine traditionnelle asiatique, la nutrition/diététique ainsi que la cosmétique.

Que contient le konjac ?

La plante est très appréciée en diététique car elle est riche en eau, faible en calorie et riche en minéraux. Le konjac a également un PH faible respectant l’équilibre de la peau (d’où son usage en cosmétique).

Que penser du konjac ?

Après plus de 1 500 ans d’utilisation, on peut en conclure que le Konjac a définitivement des qualités appréciées en Asie et désormais en Europe !

En dehors de la beauté de la fleur de Konjac, une fleur de couleur rouge bordeaux violacé, la plante est utilisé dans plusieurs domaine.

Konjac en médecine

Au niveau médicinale, la plante est utilisée en Chine dans le traitement de l’asthme, la toux, le diabète ou le cancer.

Konjac en cuisine et régime

Pour les qualités nutritive du Konjac, on l’utilise essentiellement dans la perte de poids ou régime (dunkan). Etant un aliment avec un goût neutre, vous pourrez utiliser le Konjac en cuisine selon vos envies et créations. On le retrouve sous différentes formes :

  • compléments alimentaires de Konjac (gélules) : en tant que coupe faim
  • shiratakis de Konjac (vermicelle de Konjac).
  • Riz de jonkac
  • Poudre de Konjac ou poudre de Glucomannane

Le glucomannane se rapproche de la farine, c’est une poudre qui est produite à l’aide du tubercule de Konjac. Là aussi on l’utilise comme coupe faim ou accélérateur de satiété.

Vous pourrez cuisiner le Konjac en entrée (Taboulet au riz de konjac), en plat (bolognaise, poulet courgette, etc.) et en dessert (riz de konjac au lait de coco et mangue).

Konjac en cosmétique

Grâce à son PH neutre, le Konjac est fortement utilisée pour nettoyer la peau. En utilisant le Konjac, on respecte l’équilibre  de l’épiderme.

Le produit le plus courant est l’éponge de Konjac. Depuis peu, le konjac se décline aussi en tissu démaquillant.

Le konjac est donc utilisé sous beaucoup de forme, celle qui va le plus m’intéressée aujourd’hui, c’est l’éponge de Konjac.

L’éponge Konjac

En cosmétique bio, on recherche des produits qui permettent de nettoyer la peau sans l’agresser tout en préservant la nature. On peut donc dire que l’éponge de Konjac répond tout à fait la problématique.

Comment bien la choisir ?

Il faut être honnête, toutes les éponges de Konjac se ressemblent très fortement. Une éponge ronde, un peu rugueuse quand elle est sèche, et une petite cordelette pour le séchage. Toutefois, vous trouverez plusieurs qualité d’éponges avec certaines spécificités. En magasin et sur internet, vous retrouverez donc les éponges de Konjac suivantes :

  • L’éponge de Konjac blanche : la naturelle

    C’est l’éponge de konjac classique, celle que l’on retrouve le plus fréquemment : l’éponge de Konjac naturelle. Sans additif, sans rien d’autres que de la fibre végétale de konjac, l’éponge « blanche » est celle que j’utilise dans ma routine beauté.  Elle nettoie, exfolie en douceur, désinscrute en douceur les pores, stimule la circulation sanguine, tonifie la peau et (soit-disant) procurerait un effet anti-rides, poches et âges. Bref vous l’aurez compris, un produit miracle. Sur la partie anti-rides, j’ai un doute par contre elle affine le grain de peau.

  • L’éponge de konjac rose : à l’argile rose

    L’éponge de konjac à l’argile rose est une variante de l’éponge blanche. L’argile rose est obtenu par le mélange d’argile rouge et blanche. Elle est recommandée pour les peaux sensibles, fatiguées, déshydratées ou après l’été.

  • L’éponge de konjac rouge : à l’argile rouge

    L’éponge de Konjac à l’argile rouge est conseillée pour les peaux sèches sensibles et sèches. Naturellement, l’argile rouge est riche en oxyde de fer, il va donc favoriser le renouvellement cellulaire.

  • L’éponge de konjac vert : à l’argile vert

    L’éponge de Konjac à l’argile verte va exfolier et éliminer l’excès de sebum. Elle est idéale pour nettoyer la zone T, les peaux  à tendances grasses et mixtes.

  • L’éponge de konjac vert : au thé vert

    Même si l’on retrouve du vert, ce n’est pas exactement le même produit. L’éponge de Konjac au thé vert apporte d’autres bienfaits à l’éponge de konjac. Le thé vert est reconnu pour avoir des propriétés anti-oxydantes, detox etc. L’éponge de Konjac au Thé vert  va alors protéger la peau contre le vieillissement prématuré.

  • L’éponge de konjac noir : au charbon de bambou

    L’éponge de Konjac au charbon de bambou est idéale pour les peaux grasses, sujettes aux imperfections. Grâce au charbon de bambou, l’éponge va améliorer la régulation du sebum, purifier et rééquilibrer le ph de la peau.

  • L’éponge de konjac à la camomille

    La petite dernière douceur, l’éponge de konjac à la camomille. L’actif naturel : la camomille est reconnue pour ses bienfaits apaisants. L’éponge de konjac à la camomille convient donc au peau sensible au tendance allergique.

Comment utiliser l’éponge de konjac au quotidien ?

Avant chaque utilisation, il faut humidifier l’éponge à l’eau. Cette première étape faite, passons à la phase nettoyage.

Sans réaliser de pression, passer l’éponge de konjac du visage vers le cou. Répetez l’opération plusieurs fois. Après chaque zone du visage doit être nettoyée à l’éponge de konjac et toujours en douceur :

  • l’ovale du visage : on va nettoyer à l’aide de l’éponge en allant du mention vers l’extérieur
  • La zone T : Pour le menton, on fait quelques mouvements horizontaux. La bouche, on fait des cercles autour de la bouche tout en insistant sur la commissure des lèvres. Le nez : en allant du bas vers le haut on nettoie les ailes du nez. Ensuite on part de l’arrête du nez pour remonter vers le front (un côté puis l’autre). Chacun des mouvements doit être répété.
  • Les joues : comme pour appliquer une crème, on part du bas du visage pour remonter sur le haut des joues et des pommettes. Répétez plusieurs fois le geste.
  • Les yeux : l’ultime étape, on part du coin interne vers l’extérieur de l’oeil. Dans la mesure où la paupière est très fine, on y va en douceur.

Comment conserver l’éponge Konjac ?

  • Rinçage

Après chaque utilisation, il faut prendre le temps de bien rincer l’éponge à l’eau claire. Si vous utilisez des nettoyants, insistez sur le rinçage.

  • Essorage

Pour l’essorage,  veiller à ne jamais la tordre ou pressez trop fort. L’éponge de konjac étant issu de fibre végétal cela reste fragile.

  • Séchage

Pour bien conserver votre éponge, il faut bien la faire sécher à l’aide du fil.

  • Purifier

1 fois par semaine, vous pouvez  purifier l’éponge. Pour cela, il vous suffit de la plonger 2 minutes dans de l’eau bouillante afin de détruire toutes les bactéries.

 

L’éponge de Konjac n’a donc plus de secret pour vous, si vous ne la connaissez pas, je vous invite à l’essayer car le résultat est là. Pour le budget, il n’y a rien d’exorbitant, cela va d’environ 6€ à 12€. Si vous aussi vous avez utilisé l’éponge de Konjac, qu’en avez-vous pensé ? Pour ma par, l’essayer c’est l’adopter ! 🙂

 

Vins et régimes : amis ou ennemis ?

Vins et régimes : amis ou ennemis ?

Top des idées reçues sur le ventre plat et les abdos

Top des idées reçues sur le ventre plat et les abdos

Article suivant

Aucun commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE